Sud du Mont du Temple

Excavations

Les excavations, commencées par Benjamin Mazar en 1968, furent celles qui demandèrent le plus grand mouvement de terre en Israël. Les travaux continuèrent jusqu’en 1978 et reprirent ensuite sous la direction de Ronny Reich dans les années 1990. Le Mont du Temple étant hors d’atteinte en matière de recherches archéologiques, ces fouilles furent de la plus haute importance, aidant à mieux comprendre l’histoire du site.

Rue du Ier Siècle

Cette rue, entièrement déblayée au milieu des années 1990, date de la décennie précédant la destruction du Temple par les romains en 70.

Cette rue de 10 m de large était pavée de large galettes allant jusqu’à un pied (30 cm) d’épaisseur. La rue fut recouverte d’énormes pierres renversées par les romains et provenant du mur du mont du Temple. Seulement une partie de la rue fut nettoyée pat les excavateurs.

Pierre du Trompettiste

La pierre en haut du coin sud occidental du mont du Temple portait cette inscription: “pour la place du son de la trompette.” Les sacrificateurs signalaient le commencement du Sabbat et des jours de fête en soufflant dans le schofar depuis cet endroit. L’inscription était vraisemblablement une indication pour les ouvriers, déterminant l’emplacement de cette pierre spécialement taillée.

Marches Méridionales

L’escalier occidental menant aux entrées du Mont du Temple faisait 70 m de large. Les excavateurs mirent au jour l’extrémité orientale de l’escalier avec ses marches alternativement longues et courtes. Il fut suggéré que ces quinze marches était l’endroit où les pèlerins chantaient les quinze psaumes des degrés (120-34) alors qu’ils montaient au temple pour adorer.

Double Portes

Les double portes et les triples portes permettaient d’entrer dans le temple par des passages souterrains. La moitié du linteau de support et de la voûte de support de cette porte hérodienne sont encore visibles au-dessus de l’arche décorative plus récente. Encore au-dessus et à droite se trouve une inscription faisant allusion au fils d’Adrien (138 après JC). La position de l’inscription, de bas en haut, indique que la pierre la portant fut réutilisée.

Mikve

Une grande quantité de bains publics pour rituels religieux furent découverts au sud du Mont du Temple. A cause des lois exigeantes concernant le niveau de pureté nécessaire pour entrer un lieu saint, les mikvot étaient très demandés. Plusieurs d’entre eux datant du Ier siècle furent trouvés à Jérusalem. Les mikvot les plus grands possédaient de entrées et sorties séparées; celui-ci ne pouvait être utilisé que par une personne à la fois.

Commander Ces Photos Du DVD

Jérusalem

$ 39.00 $ 49.99

Autres Sites Web

The Jerusalem Archaeological Park (Israel Antiquities Authority) Interactive maps, virtual reconstruction models, an interactive timeline, biographies, and excerpts from historical sources provide a wealth of knowledge on the archaeology of Jerusalem.

Stone Piles that Memorialize Jerusalem’s Destruction (PreteristArchive.com)  From the Jerusalem Post’s archives, this article was written upon the opening of the “Herodian Street” to the public in April 1997.  Good description of the finds and significance of this site.

Jerusalem – the Herodian Street Along the Western Wall (Israel Ministry of Foreign Affairs)  Summary of the history, geography, and archaeology associated with the Southern Excavations.  Strong in its descriptions of the important archeological finds from the area.

Robinson’s Arch (Dig the Bible)  Great basic explanations with links to related subjects at the same web site.  Pictures clearly illustrate the subject at hand.

Solomon’s Stables and the Southern Gates (templemount.org)  Detailed scholarly description of this area of the temple mount.  Focuses mainly on Solomon’s Stables, but also contains good sections on the Southern Gates.

Walking through Jerusalem 2,000 Years Ago (Israel Ministry of Foreign Affairs)  A description of the Davidson Exhibition and Virtual Reconstruction Center, the museum extension of the Southern Wall excavations’ archaeological park, offers a description of many of the park’s notable features.