Mont du Temple

Aussi connu sous les noms de Haram, Haram Ash-Sharif, Haram esh-Sharif, Mont Moriah, le Noble Sanctuaire, Plateforme du Temple

Depuis la vallée du Kidron

Souvent les visiteurs se demandent pourquoi le Mont du Temple n’est pas le point le plus élevé de la ville alors que la Bible semble le décrire comme tel. La réponse est que la ville actuelle (incluant la “Vieille Ville”) a grandit et changée de son emplacement d’origine. La plus ancienne ville correspond à la “Ville de David,” une petite colline au sud du Mont du Temple et plus basse que celui-ci.

Vue aérienne Orientale

Le Mont du Temple actuel fut construit par Hérode le Grand, dès 20 av. JC. Les travaux perdurent pendant 83 ans jusqu’en l’an 64 où une halte fut demandée, conséquent au congément de 18 000 ouvriers (et à des émeutes). Aujourd’hui le Mont du Temple représente 1/6e de la superficie de la Vieille Ville et couvre 35 acres. La construction de cette plateforme rectangulaire demanda le remplissage en grande partie de la Vallée Centrale.

Foule au Ramadan

Hérode élargit le Mont du Temple existant afin de permettre à de grandes foules de pèlerins juifs de se réunir pour les fêtes. Aujourd’hui les musulmans Israéliens célèbrent le Ramadan en se réunissant à l’endroit qu’ils appellent   Haram esh-Sharif (Noble Sanctuaire).  Plus de  400,000 d’entre eux se réunissent fréquemment pour le dernier vendredi de la fête. VoirLe Dôme du Rocher.

Dôme des Tablettes

Pour cause de contrôle musulman sur le Mont du Temple, les archéologues n’ont pas le droit de travailler sur le site. En conséquence, le manque de renseignement empêche les spécialistes de déterminer l’endroit précis des premier et deuxième Temples. Asher Kaufman émit l’hypothèse que le Lieu Très Saint fut originellement localisé non pas sous le Dôme du Rocher mais sous le Dôme des Tablettes (Dôme aka des Esprits).

Une Marche Indicatrice

Leen Ritmeyer identifia une large marche en bas d’un des escaliers comme étant, croit-il, le haut de la muraille occidentale du Mont de Temple de l’époque pré-hérodienne. La marche est à exactement 500 coudées de la muraille orientale, correspondant aux mesures de Mishnaic du  Mont du Temple (apparemment antérieur). Suite à l’interprétation de Ritmeyer les autorités mirent un nouveau pavement pour recouvrir la muraille.

La Jointure

Sur le côté sud-oriental du Mont du Temple reste une “jointure” de pierres, montrant une continuation postérieure du mur vers l’est. Même si l’âge exact du mur est débattu (le mur postérieur étant sans aucun doute Hérodien), Ritmeyer a su démontrer comment les murs antérieurs pourraient former le coin du Mont du Temple de 500 coudées carré. Si cela s’avérerait à être vrai, le Temple aurait ainsi été placé à l’endroit actuel de Dôme du Rocher.

Commander Ces Photos Du DVD

Jérusalem

$ 39.00 $ 49.99

Autres Sites Web

The Temple Mount in Jerusalem (Ritmeyer Archaeological Design)  The site of the expert on the subject featuring descriptions of his slides sets, teaching aids, and other materials.

The Temple Mount – the Haram-esh-Sharif (Jewish Virtual Library)  Retells the Jewish and later the Muslim history of the site, including links to descriptions of related terms.

Jerusalem: The Temple Mount (Walking in Their Sandals)  Part of a larger article on Jerusalem, section 9 briefly describes the Temple Mount, focusing on aspects of the second Temple Period.  Includes many excellent pictures.

The Temple Institute  Features links to many research resources.  The long term goal of this organization is “to do as much as possible to bring about the rebuilding of the Holy Temple in our time.”

A Short Chronology of Jerusalem and the Temple Mount (Personal Page, Lambert Dolphin)  Brings together history from all ages, in timeline form, for a complete record of the Temple Mount.  Reflects some political bias.

The Temple Mount in Jerusalem (templemount.org)  Presents three theories on the location of the Jewish temple, highlighting the research of Tuvia Sagiv.

New Evidence for the Site of the Temple in Jerusalem (Associates for Scripture Knowledge)  Presents an alternate location for the Temple Mount, as proposed by Ernest Martin.  See also a response to Ritmeyer’s critique by Martin.

The Temple Mount Archaeological Destruction (www.har-habayt.org)  [Link may no longer work] This site is dedicated to exposing the destruction of antiquities by illegal digging and constructing without archaeological supervision.  Links to information, news reports, and photos.

The Temple Mount in Jerusalem (The Jewish Magazine)  A lengthy article about the illegal construction projects taking place on the temple mount.  Interviews with several key personalities lend a well-rounded perspective to the issue.

Recent Developments in the News (templemount.org)  News gathered from various sources regarding the Temple Mount.

The Jerusalem Archaeological Park (Israel Antiquities Authority) Interactive maps, virtual reconstruction models, an interactive timeline, biographies, and excerpts from historical sources provide a wealth of knowledge on the archaeology of Jerusalem.

Jerusalem’s Temple Mount (UCLA’s Urban Simulation Team)  A UCLA PhD candidate, working alongside the Israel Antiquities Authority, developed the Temple Mount simulation program featured at the Davidson Center.  Several good links as well as pictures from the virtual Temple Mount program.

The Noble Sanctuary A well-done site from a Muslim perspective that doesn’t deny the existence of the earlier Jewish temples.  They are developing an interactive CD-Rom about the site.