Lakis

Aussi connue sous le nom de Tel Lachish/Lakhish, Tell ed-Duweir, Lachisch, Lakhish

Tell Lakis

Identifié premièrement comme étant Lakis par Albright en 1929, le tell fut excavé par James Leslie Starkey entre 1932-38 puis par l’Université de Tel Aviv entre 1973-87.

Lakis est généralement considérée comme la seconde ville la plus importante du royaume méridional de Juda. Elle est présente dans plusieurs récits bibliques, comprenant les récits de batailles de Josué, de Sennachérib et de Nebucadnetsar.

Rampe d'Approche

La ville fut entourée de deux murailles, comprenant un mur de soutient. La rampe d’approche se dirigeait vers une porte extérieure qui en retour donnait vers la porte à trois chambres intérieure.

Lakis est le seul tell du pays appartenant aux Autorités Antiquaires d’Israël. Ce fut un héritage des Anglais, l’ayant acheté pour des excavations.

Temples-Fosse

Les excavations de Starkey du fossé côté ouest du tell mirent au jour une riche collection de trouvailles de temples-fosse de l’Age de Bronze Avancé. Trois temples successifs construits par les habitants cananéens furent finalement détruit vers 1200 av. JC.

Après le meurtre de Starkey en 1938, la  population arabe du coin pilla tout ce qui restait du temple, surtout les restes du niveau le plus bas.

Rampe de Siège

La seule rampe de siège excavée dans le Proche Orient antique reste celle élevée par les forces de Sennachérib lors de son invasion en 701 av. JC contre Juda. Plus de 1000 pointes de flèches de fer furent découvertes dans cette rampe, ainsi qu’une chaîne servant à attacher un bélier.

Cette rampe est dépeinte dans les reliefs de Sennachérib ainsi que cinq béliers l’ascendant.

Palais Israélite

Vers la fin de la monarchie Judéenne, cette résidence de gouverneur mesurait près de la moitié d’un acre. C’est la plus grand structure connue en Israël datant de l’Age de Fer. Bâtit sur le sommet du tell, ce palais fut élevé en trois phases discernables, aidant ainsi les archéologues à comprendre la longueur de la coudée lors des différentes périodes, anciennes ou plus avancées. Évidences d’écuries pour chevaux ont aussi été trouvées.

Vue de la Montagne de Juda

La fameuse Lettre #4 de Lakis dépeint comment l’auteur attendait et cherchait les signaux de feu de Lakis, après que ceux d’Azéka ne soient plus visibles.  Peut-être l’écrivain de cet ostracon était-il entrain d’observer la destruction des villes du Shephelah depuis les montagnes à l’ouest. Jérémie 34:7 corrobore le fait que les deux dernières villes restantes furent Azéka et Lakis.

Judah and the Dead Sea

Commander Ces Photos Du DVD

Juda et Mer Morte

$ 39.00 $ 49.99

Autres Sites Web

Lachish (Walking in Their Sandals)  Gives easy-to-read information on the location, biblical significance, etc.  Features links to photographs and on-line scripture references.

Lachish: Royal City of the Kingdom of Judah (Israel MFA)  Highlights the history  of  both the Canaanite and Israelite cities.  Copy of this page at Jewish Virtual Library.

The Ghosts of Tel Lachish (Jerusalem Post article)  Written by licensed tour guide Allan Rabinowitz, this description of the tel is both vibrant and accurate.  Focuses on a vivid description of the Assyrian siege, including a description of Sennacherib’s relief.

Lachish (Christian Travel Study Program)  Summarizes the history, location, and archaeological finds associated with the site.  No pictures.

Lachish (BIBARCH)  Features informative links within the text to resources such as: scripture references and relevant articles on archaeological terms and periods.  Also offers a “Scripture Summary.”

Lachish (The Jewish Magazine)  A comprehensive look at the history of Lachish, from the time of Joshua to the Hellenistic period.  Includes a lengthy section on visiting Lachish with descriptions of the remains.

Assyrian Siege Ramp at Lachish (Dig the Bible)  Details the building of the siege ramp,  discussing the motivation for this method of warfare.  Links to other archaeological sites provide background information on Sennacherib’s attack and other methods of warfare.

Lachish Ostracon #3 (Personal Page, K.C. Hanson)  Gives a technical description of this ancient document and a translation of its text.

Tel Lachish (Virtual Travels, Israel Diary)  The thoughts of one traveler on the history of the site and important spiritual lessons to be learned from Lachish.

Lachish (Lakhish)  (Personal Page, Ancient Near East)  Limited text, but offers a beautiful aerial picture of the tel.

Olga Tufnell (Palestine Exploration Fund)  A biographical sketch on one of the early excavators of Lachish who helped to discover the Lachish Letters.