Kirjath-Jearim

Aussi connue sous le nom de Tel Qiryat Ye'arim, Baalah, Baalah de Juda, Baale-juda, Baale de Juda, Deir el-Azar, Gibeath-Kiriath-Jearim (?), Kirath, Kiriath, Kiriath-arim, Kiriath-jearim, Kiriath Baal, Kiriath-baal, Kirjath, Kirjatharim, Kirjathbaal, Kirjathjearim, Kuryet el-'Enab, Qaryet el-Enab, Qiryat Yearim

Vue de dessus

Kirjath Jearim occupe la colline centrale. Derrière elle se trouve le village arabe israélien d’Abu Gosh, et la colline de droite est occupé par le Moshav Yad HaShmonah. De nos jours, l’autoroute 1 passe près de ce site, comme le faisaient les routes majeures de l’ancien temps. Cette route fut le chemin par lequel les Danites voyagèrent lors de leur migration de la côte vers le nord. Ils campèrent près de Kirjath-Jearim à “Machané-Dan” (camp de Dan).

Vue de l'Est

La ville biblique de Kirjath-Jearim est surtout connue à cause de la maison d’Abinadab qui garda l’arche de l’alliance du temps de Samuel au temps de David (environ 120 ans). Kirjath-Jearim était à l’origine une ville Gabaonite faisant partie du territoire de la tribu de Juda près des frontières de Benjamin et de Dan. Le prophète Urie, contemporain de Jérémie, était de Kirjath-Jearim.

L'Eglise

En 1905, un fermier labourant sur le sommet trouva un mur semi-circulaire avec des mosaïques et autres objets. Des excavations mirent au jour une église byzantine du Ve siècle. Parmi les articles ayant été préservés se trouvent les colonnes monolithiques d’un atrium, des bases de colonnes, des chapiteaux, et des mosaïques. L’église de Notre Dame de l’Arche de l’Alliance fut construite au-dessus d’une basilique byzantine du Ve siècle par la sœur Joséphine Rumèbe en 1911. La statue de Marie se tenant au-dessus de l’arche de l’alliance fut conçue pour être visible dans les environs.

Inscription Romaine

Le nom Kirjath-Jearim signifie “ville des forêts.” Le nom arabe moderne de Kirjath-Jearim est Deir el-Azar, nom préservant possiblement celui d’Eléazar, fils d’Abinadab qui fut consacré pour garder l’arche. Kirjath-Jearim fut vraisemblablement le site de tombeaux de Baal et de practices religieuses, comme l’indiquent ses noms passés: Kirjathbaal (Jos 15:60, 18:14); Baal, Bada, Bala (Jos 15:9, 11); Baalath (1 Rois 9:18, 2 Chr 8:6); Baalé-Juda (2 Sam 6:2). Les romains avaient un poste de garde à Kirjath-Jearim le long de la route entre Jérusalem et Antipatris. Des inscriptions en latin furent découvertes dans les environs.

Samaria and the Center

Commander Ces Photos Du DVD

Samarie et Centre

$ 39.00 $ 49.99

Autres Sites Web

Kiriath-jearim (Walking in Their Sandals)  Gives easy-to-read information on the location, biblical significance, etc.  Features links to photographs and on-line scripture references.

Kiriath-Jearim (Holman Bible Dictionary) Briefly introduces the site and the biblical passages that mention it.

Kiriath-Jearim Bible Study (International Standard Bible Encyclopedia) A dated encyclopedia article that summarizes the biblical data and discusses at length the possible locations of the site. The author prefers a different site over the one near Abu Gosh.

On the Side – Abu Gosh (Gems in Israel) Short article on the modern community built on the ancient Kiriath Jearim.

Pilgrims’ Crossing (Gems in Israel) Describes the convent named Notre Dame Arche D’Alliance, located on the hill of Kiriath Jearim.