Dion

Pieds du Mont Olympes

Dion était une ancienne ville agricole et portuaire en Piérie, reliée à la mer par le Baphyras. La ville fut nommée d’après le dieu Zeus (le nom grec de Zeus est Dias), étant aux pieds du Mont Olympes, pensé comme étant le trône de Zeus. Archélaus construisit un temple pour Zeus sur le site vers les 400 av. JC, en faisant le centre d’adoration de Zeus lors de l’ère Macédonienne. Il bâtit aussi un théâtre, un stade et une muraille (413-399 av. JC) et institua les Jeux Macédoniens semblables aux Jeux Olympiques à Dion.

Rue Principale

Différents dirigeants commémorèrent des victoires militaires à Dion par l’adoration de dieux Olympiens. Philippe II fêta ici après avoir conquis Olynthyos; Alexandre sacrifia ici avant d’envahir la Perse. Plus tard Cassandre éleva des statues de bronze pour rappeler la victoire d’Alexandre du Granique (334 av. JC). Les Etoliens détruisirent la ville et le sanctuaire en 220 av. JC sous Scopas. Philippe V fit des représailles deux ans plus tard, écrasant Thermos et reconstruisant Dion pour en faire sa base. La route dépeinte à droite faisait partie de la construction d’origine de la ville du IVe siècle av. JC; les pierres que l’on voit aujourd’hui datent de l’époque romaine.

Grands Bains

L’Université de Thessaloniki excave le site depuis 1928. Parmi les dix bains publics découverts à Dion, le complexe des grands bains est le plus spacieux et le plus luxueux. Les piliers visibles sur la photographie supportaient le plancher au-dessus de l’hypocauste, où l’air chaud circulait pour chauffer la salle. Les salles étaient décorées avec des sols en mosaïque et en marbre.

Latrines Publiques

Cette salle était entourée d’un banc de marbre avec des trous menant à un égout profond. La ligne d’égout était rincée par les écoulements des bains publics adjacents. Le plancher était décoré de scènes de la vie marine. Lors de la période romaine les toilettes publiques étaient connues sous le nom deVespasianae, d’après l’empereur qui plaça une taxe dessus.

Villa de Dionysies

Cette villa fut baptisée ainsi à cause du fait que Dionysies (le dieu du vin et de la joie) est dépeint sur un chariot sur l’un des sols en mosaïques. Des panthères tirent le chariot alors que des hippocampes humains se tiennent des deux côtés. Un sanctuaire de Dionysies fut aussi trouvé dans les environs.

Basilique Byzantine

Les travaux commencèrent sur cette église au IV e siècle; elle fut détruite par un tremblement de terre avant de n’être terminée mais fut reconstruite plus tard. Dion était encore prospère et avait même le statu évêché en 343, mais vécu un déclin après les pillages des Ve et VIe siècles.

Commander Ces Photos Du DVD

Grèce

$ 34.00 $ 49.99

Autres Sites Web

Dion (Hellenic Ministry of Culture) Offers a general description of the site and its history. Hosted by the government of Greece.

Archaeological Museum: Dion (Museums of Macedonia) Provides information about the archaeological museum at Dion and some of its artifacts. Includes photos of some of the more significant artifacts.

Travel to Greece (Personal Webpage) No text, but several photos of the site.

Ancient Dion – A virtual tour of the archaeological park in Greek, English, or German. May take a few minutes to load.