Acco, Ptolemaïs, Acre

Aussi connue sous le nom deTel 'Akko/Acco, Tel/Tell el-Fukhkhar, Tell el-Fukhar, Acca, Accho, Acon, Acre, Acri, Ake, 'Akka, Akko, Antiochenes, Antiochia Ptolemais, Ptolemais Antiochenes, Ocina, St. Jean d'Acre

Port de Ville d'Acco

Acco n’est fait allusion dans la Bible qu’à une seule occasion par son nom. En Juges 1:31, Acco est mentionnée comme étant l’une des villes dont les Israélites faillirent à la capture. Dans le Nouveau Testament, Acco était connue sous le nom de Ptolemaïs, et fut l’un des arrêts de Paul lors de son dernier retour à Jérusalem (Actes 21:7). Ptolemaïs se trouvait sur le passage des routes maritimes et terrestres principales de l’ancien temps. La ville servit de port régional principal jusqu’à la construction de Césarée. Hérode le Grand reçu César Auguste à cet endroit, la construction de Césarée n’étant pas encore achevée. Vespasien accosta à Ptolemaïs lors de son intervention pour subjuguer la Première Révolte Juive. Plus tard, les habitants arabes rechangèrent le nom pour “Acco.”

Murs de Défense

Acco (connue à l’époque sous le nom de Acre) fut conquis par les Croisés en 1104. Ils gardèrent même le contrôle de la ville après avoir perdu celui de Jérusalem en 1187, et elle devint le port le plus important de leur empire. Les Mamluks mirent fin à leur domination à Acco en 1291. Napoléon compris la valeur stratégique du site, et s’exclama que si le port lui était tombé sous ses mains, “le monde aurait été miens.” Son siège en 1799 fut un échec.

Tunnel de Templiers

Cinq cents ans après le départ des Croisés, le prince druze Fakhr ad-Din rebâtit la ville. Les musulmans ne réussirent pas à détruire les labyrinthes souterrains Croisés, qui peuvent ainsi être visités de nos jours. Ces bâtiments était au départ au-dessus du niveau du sol, mais Al-Jazzar bâtit ses tours par-dessus. Les fouilles furent suspendues par crainte que la ville arabe ne s’écroule. Aujourd’hui la plus grande partie de la ville Croisée est encore enterrée. Seulement l’aire connue sous le nom de “Cartier des Hôpitaux” est ouverte.

Mosquée d'Al-Jazzer

Couronnée d’un dôme en émeraude, la mosquée du 18e siècle d’Al-Jazzar est la troisième plus grande d’Israël. La construction commença en 1781, sur le site de San Croce, étant originellement celui de la cathédrale chrétienne d’Acco. Les colonnes romaines intérieures furent prises de Césarée. A l’intérieur de la mosquée se trouve une relique contenant un cheveu de la barbe de Mohammed. D’autres cheveux de la barbe de Mahommed peuvent aussi être trouvés à Istanbul, en Turquie.

Coucher de soleil à Acco

Galilee and the North DVD Cover

Commander Ces Photos Du DVD

Galilée et Nord

$ 39.00 $ 49.99

Autres Sites Web

Acco (Christian Travel Study Programs) Provides a brief introduction to the site, summarizing its history and displaying a few pictures.

Acco (Ancient Routes) Thoroughly explains the site’s geography and history, plus contains some satellite images and old photographs.

Archaeology in Israel – Acco (The Jewish Magazine) Explains in detail various aspects of the site and its history, particularly Napoleon’s failed siege and the Crusaders’ activities there.

Acco (Virtual Travels Photo Gallery) A set of almost 60 photos of the city, taken by a professor at New Orleans Baptist Theological Seminary.

Acco (Camp S’dei Chemed International) Interesting article that surveys the history of Acco from antiquity to modern times and includes many Jewish legends about the site.

Aerial View of Akko (Furman University) Provides a medium resolution aerial shot of the city.