Hauteurs du Golan (Basan de la Bible)

Aussi connues sous le nom de Batanea, Gaulanitis, Gueschur, Karnaïm

Vaches de Basan, chênes de Basan

De l’ancien temps jusqu’à nos jours du bétail fut élevé dans cette région. Boeufs et vaches laitières furent tout deux continuellement en élevage dans ces Hauteurs du Golan. Du temps de la Bible, cette région (connue sous le nom de Basan) était connue for son bétail et ses chênes. Amos 4:1-2 “Écoutez cette parole génisses de Basan…” (voir Ps 22:13). Zacharie 11:2 “Gémis, cyprès, car le cèdre est tombé, ceux qui s’élevaient sont détruits! Gémissez, chênes de Basan; car la forêt inaccessible est renversée” (voir Esa 2:13).

Dolmens

Des centaines de dolmens furent découverts dans les Hauteurs du Golan. Utilisés comme lieu d’enterrement dans les régions basaltiques où le taillage de tombeaux est difficile, les dolmens furent courants lors de l’âge de Bronze Reculé I et des époques de Bronze intermédiaires. Le dolmen était plus vraisemblablement élevé pour le chef de clan, ou pour un autre membre de l’élite de ces nomades. Un dolmen est fait de deux grandes galettes surmontées par une pierre à l’horizontale, celle-ci pouvant peser jusqu’à 30 tonnes.

Forteresse de Nimrod

Connue en arabe sous le nom de Subebe (du nom Croisé L’Asibebe), ce nom anglais du château fut à tord associé avec Nimrod, l’ancien personnage à la grande force mentionné en Genèse 10:8-9. Ce château fut bâti par des musulmans, sa possession changeant souvent de camp au cours du XIIe siècle. La forteresse fut fortifiée au XIIIe siècle, les vestiges visibles de nos jours datant en majeur partie de cette période. La montagne fait plus de 400 m de long, et à certains endroits sa largeur atteint les 150 m. Le sommet s’élève à une élévation de 800 m au-dessus du niveau de la mer. Le château est aussi connu sous le nom de Citadelle des Moustiques, des essaims recouvrant souvent la place entière.

Territoire Syrien

Les Hauteurs du Golan appartenait à la Syrie jusqu’en 1967. durant la Guerre de Six Jours, Israël prit possession de cette région élevée dominant le bassin d’Huleh et la mer de Galilée. Aujourd’hui des traces d’habitations syriennes comprenant des bases militaires et des mosquées (à droite) en ruines peuvent être aperçues au travers de la région. Les environs sont maintenant peuplés par les Druzes (présents avant la guerre) et d’Israéliens ayant déménagé suite à la guerre. Le Syrie insiste sur le retour de Hauteurs du Golan avant tout traité de paix.

Rogem Hiri

Rogem Hiri (en arabe, Rujm al-Hiri) se situe dans les Hauteurs du Golan à environ 16 km (10 miles) à l’est de la mer de Galilée. Quatre cercles concentriques encerclent un cairn central. Le plus grand cercle mesure jusqu’à 3,5 m (11,5 pieds) de largeur et reste préservé sur les 2,5 premiers mètres (8 pieds). Son dernier usage fut lors de l’Age de Bronze Avancé (1500-1200 av. JC). La fonction de Rogem Hiri reste inconnue. Des suggestions varient entre un complexe défensif, un complexe funéraire, un centre d’observation astronomique, ou la tombe d’Og,roi géant de Basan (Deut 3:11).

Nahal Saar

Le Golan est un plateau de basalte s’élevant au nord-est sur une altitude moyenne de 900 m au-dessus du niveau de la mer. Les Hauteurs du Golan s’arrêtent au Mont Hermon au nord et au Yarmuk au sud. Au coin nord-est se trouve une chaîne de cônes volcaniques. Leur activité passée créa une épaisse couche de basalte, résultant dans une terre inutilisable pour toute agriculture intensive. A la place, les terres sont utilisées comme pâturages. La position des Hauteurs du Golan encourage de fortes pluies hivernales suivies de grands écoulements dans le printemps au travers de nombreux wadis drainant vers le bassin d’Huleh et vers la mer de Galilée.

Mt. Hermon

Le mont Hermon se situe à l’extrémité sud de la chaîne de montagne de l’anti-Liban. Le plus haut sommet du Mt. Hermon atteint 2800 m. En Israël, le plus point se situe à Mitzpe Shelagim, “l’observatoire de neige,” à 2210 m. L’emplacement est connu dans la Bible sous le nom de Ba’al Hermon, Sirion, et Sion. Psaume 133 donne une image de l’agréabilité et de la productivité de cette montagne. Il parle de l’abondance d’eau, d’un endroit recevant beaucoup de pluie. L’Hermon, en moyenne, reçoit 24 cm de précipitation par année (elle en reçu 40 cm en 1992). Il est fort possible que la transfiguration ait eu lieu quelque part sur les pentes du Mont Hermon, Jésus et ses disciples ayant été précédemment aperçus dans “la région de Césarée de Philippe.” Césarée de Philippe se situant à la base du Mont Hermon, ce dernier pourrait ainsi être la montagne où Jésus emmena ses disciples.

Galilee and the North DVD Cover

Commander Ces Photos Du DVD

Galilée et Nord

$ 39.00 $ 49.99

Autres Sites Web

The Golan Heights (Jewish Virtual Library) Describes the region’s geology, geography, and history, including the events of the last century and the situation today. This site also offers a map of the region here.

UNDOF (United Nations) Provides information about the United Nations Disengagement Observer Force that maintains the area of separation between Israel and Syria.

Nimrod Fortress National Park (Israel Nature & National Parks Protection Authority) Gives general information on the site, including some of its history and tips on visiting.

The Nimrod Fortress (Jewish Virtual Library) A detailed description of the fortress and its history.

Nimrod Fortress (Jewish Mag) A set of photographs highlighting various aspects of the fortress.

Hippos Excavation Project Official site of the Hippos-Sussita excavation. Provides information about the excavation and some excavation reports. Also contains a picture gallery located here.

Hippos (Sussita) 2003 Photo Gallery (The Bible and Interpretation) Displays pictures and plans from the Hippos excavations. This website also offers excavation reports on these excavations. The most recent one is located here.