Samarie (Sébaste)

Aussi connue sous le nom de Sébaste, Sebastia, Sebastiya, Sebastiyeh, Sebastos, Sebustiyeh, Shamir, Shomeron, Shomron, "maison de Khomry"

Samarie, vue du nordSamarie, vue du nord

 

Ville sur une Colline

La ville de Samarie était située dans le territoire de la tribu de Manassé, mais resta apparemment peu habitée jusqu'au temps du roi Omri (père d'Achab). Pour les 160 années suivantes, la ville fut la capitale du royaume du nord, atteignant apparemment une taille de 150 acres (aussi grande que Jérusalem du temps d'Ezéchias). Samarie est bien localisée, avec des pentes raides de tous côtés. Cet avantage géographique écho dans l'histoire, Samarie ayant tenu sous les sièges des Araméens (2 Rois 6), des Assyriens pendant 3 ans (2 Rois 17), et des Hasmonéens pendant un an.

 

 

Acropole Israélienne 

Omri acheta la colline de Samarie à Schémer pour deux talents d'argent et en fit sa capitale (1 Rois 16:24-28). Son fils Achab fut marié avec la princesse phénicienne Jézabel, avec laquelle il répandit les idolâtries de Baal en Israël. Achab construisit un temple pour Baal à cet endroit, qui fut plus tard détruit par Jehu avec les prêtres de Baal (1 Rois 16:32; 2 Rois 10:18ff). Des excavations réalisées à Samarie révélèrent l'acropole des rois, avec une collection d'ostraca et d'objets d'ivoire. De grandes destructions furent réalisées avant la construction d'un temple par Hérode le Grand.

  Excavations de l'acropole de Samarie de l'âge de Fer

 

Tour Hellenistique de Samarie (Sébaste)  

Tour Hellénistique

Cette tour est considérée comme étant le monument le plus élaboré ayant survécu en Palestine. Elle était reliait à un mur hellénistique protégeant l'acropole du temps d'Alexandre le Grand. La manière dont les pierres sont posées est unique ainsi que coupe de biseau de la face extérieure. Dix-neuf niveaux de pierres sont préservés. Les vestiges hellénistique de Samarie comprennent aussi une forteresse, une partie du mur de la ville près de la porte occidentale, des pièces de monnaie et des poignées de jarres scellées.  

 

Ville Romaine

Hérode le Grand rebâtit la ville et la nomma d'après l'empereur (le nom d'Auguste en grec est Sébaste). Six cents colonnes longeaient une rue de la moitié d'un kilomètre de la Sébaste Hérodienne (photo à droite). Le forum romain était une large place où les gens s'assemblaient pour commercer et pour assister aux activités du gouvernement. A l'angle du forum les archéologues excavèrent une basilique romaine. Avant d'être adoptée par les Chrétiens comme édifices d'églises, les bâtiments de type basilique servaient de centres économiques judiciaires. Hérode bâtit aussi un large stadium sur le pente nord de la ville.

  Samarie, route avec piliers

 

Marches vers le Temple Hérodien de Sébaste (Samarie)  

Temple Hérodien

Sur l'acropole de Samarie et sur le sommet de l'emplacement d'anciens bâtiments administratifs Israéliens, Hérode le Grand construisit un temple de taille colossale dédicacé à Sébaste. Au cours de la construction il détruisit la plus grande partie des vestiges de l'époque israélienne. Hérode construisit aussi des temples à Césarée (aussi dédicacé à l'empereur) et à Jérusalem (dédicacé au Seigneur Dieu d'Israël). Ces marches de taille monumentale (à gauche) datent du temps de la reconstruction du temple durant le règne de Septimes Sévères (193-211).

Autres Sites Web

Sebaste, Holy Land (Atlas Tours) Provides a brief description of the site and its history.

Samaria (Catholic Encyclopedia) Surveys the history of the site, from its founding by King Omri to the present day.

Samaria (Our Father Lutheran Church) Excellent presentation of the site's history, illustrated with photographs of various remains.

Sebaste (Christian Travel Study Programs) Briefly introduces the site and its biblical history.